Contenu principal

Valéry Besse : coutelier d'office !

Par catherine levesque

Antiquités, brocante ou couteaux ? Pour votre shopping rural, rendez-vous à "L’âge de bronze" à Murat. Des vitrines toutes en séduction qui invitent à entrer dans les boutiques pour contempler, découvrir... et repartir avec un superbe couteau comme "le Murat", dessiné par le coutelier lui-même.

coutellerie-Murat-Valery-Besse.JPG

Bien que coutelier, Valéry Besse a le visage rond. On l'imaginerait plutôt taillé à la serpe tant son intérêt est grand pour tout ce qui a vocation à couper. De serpe il ne vend pas, mais sa vaste boutique regorge de canifs, de lames damassées et autres couteaux à fromage, à bifteck, à huîtres, à saint-jacques, à sandwich même ! Ce collectionneur reconnu a ouvert "A l'âge de bronze" en l'an 2000, au cœur du vieux Murat, dans la boutique créée en 1885 par son arrière grand –père qui abrite aussi de belles antiquités. "Je me suis spécialisé dans le mobilier de bistrot des années 1900 et dans l'art populaire du Cantal, raconte le commerçant devant une ancienne cabine téléphonique dénichée à Valuéjols. Ma mère a vendu des couteaux en son temps. J'en vends maintenant aux petits-enfants de ses clients !"

Couteau de Murat©Valery.Besse.jpg

L'âme
du couteau

Il ne faut surtout pas hésiter à pousser les portes de ce bel endroit, qui tient un peu du musée. Parce que les couteaux y sont présentés sur un vieux billot ou dans des alcôves de lits de ferme transformées en vitrines. Parce que tout n'est pas à vendre et qu'on peut y contempler des objets étonnants, voire précieux : un Nontron (le plus vieux couteau français référencé, qui aurait armé le bras de Ravaillac pour assassiner Henri IV !), des couteaux d'art en ivoire de mammouth, en météorite ou en os de girafe, un vieil aurillac en corne de vache découpé à la main, des figurines de l'artiste auvergnat Victor Fonfrede et des santons de sa fille Simone…

Ici, aucun risque de contrefaçon. "Je fais mon marché à Thiers, à 1 h 30 de Murat : 600 ans de coutellerie et encore un millier de personnes qui respectent l'âme du couteau".

Valery a même créé son couteau “le Murat”, “un couteau artisanal inspiré de la ligne des couteaux pliants du 18ème siècle”.

Il est décliné en plusieurs modèles : de poche avec ou sans tire-bouchon, à fromages... Le “classique” reste le couteau de table droit assorti récemment d’une fourchette, pour une table de fête !

 

coutelleriemurat.com

 

A lire également