Contenu principal

Bellevue : entre pantoufles et chaussures de rando

Par catherine levesque

Idéalement situé entre Murat et la station de ski du Lioran, le gîte-hôtel Bellevue propose des séjours accompagnés ou en liberté. Une formule idéale et conviviale pour les randonneurs ou les amateurs de raquettes, de ski de fond ou de randonnée nordique.

On s'attarde sur le perron de l'hôtel. Pas pressés de partir. "C'est souvent comme ça, constatent Luc et Florence Martin, propriétaires de cet établissement de seize chambres, au cœur du village de Laveissière. Nos clients peinent à quitter les lieux ; la plupart nous ont acheté un séjour." Ces lieux, qu'il a rachetés en 2011, Luc Martin les qualifierait bien de "pension de famille". "On a envie que les gens soient chez eux. On mange chaque soir à la même heure, à la même table, le même menu, et certains mettent leurs pantoufles devant la cheminée !"

 

Quand Luc s'absente, on se sert seul au bar, en toute confiance. "De toute façon, s'ils ne paient pas la facture, la chienne Rosalie mord !", plaisante le patron, ancien prothésiste dentaire devenu accompagnateur en montagne. "Mon épouse, qui était sage-femme, a souhaité se reconvertir elle aussi en faisant des stages de cuisine. Nous privilégions les circuits courts pour valoriser les produits locaux : viande de la coopérative Acajou des volcans, éleveurs de salers…"

 

Des randonnées thématiques

Même démarche pour concocter les séjours, vendus directement sur le Net. "Nous avons constitué un petit réseau d'une dizaine d'Hôteliers Randonneurs des différents massifs pour mutualiser notre commercialisation. Mais nous sommes aussi le seul hôtel du Cantal qui vende du séjour individuel de Noël à fin mars, puis de mai à septembre. Ensuite, nous composons des groupes de niveaux. Je suis aussi guide VTT et l'on peut pratiquer cette activité en toute liberté. Enfin, nous développons des séjours thématiques : Rando carnet de croquis, Brame du cerf et champignons, Botanique et cuisine…"

Sur le bar, près de la bouteille de gentiane, patiente une paire de jumelles. "Il y a souvent des biches dans le pré, en contrebas…"

montagnebellevue.com

Rando panoramique © Hervé Vidal- Cantal Destination

A lire également