Contenu principal

Balades nature au fil de l'eau en Artense

Pour prendre le temps de s’immerger dans l’atmosphère sauvage et envoûtante du Parc Naturel régional des Volcans d’Auvergne, voici la maison d’hôtes sur mesure : les Roches d’Artense. Randos ou balades : il suffit de pousser la porte pour se plonger dans une nature belle et préservée. Entre un guide de pêche et une « gentlewoman farmer », vous profitez – jusque dans votre assiette - d’une parenthèse au grand air entre lacs et tourbières, avec ou sans parapluie d’Aurillac.

RÉSERVER

 

 

Les Roches d’Artense

Véronique et Jérôme Gaillard

à Champs-sur-Tarentaine-Marchal

04 71 40 57 62 ou 06 75 68 60 07

 

Un séjour de découverte de la nature en couple dans des chambres d’hôtes Nattitude

À PARTIR DE 60 € / NUIT

 

  • Pour 2 personnes, petits-déjeuners inclus
  • Chambre d’hôtes à l’ambiance chic-rustique
  • Table d’hôtes sur réservation (18 €)

Sur place :

  • Vues sur les monts du Sancy et du Cantal et le lac du Tact
  • Chaleur humaine et sourires jusqu’aux oreilles

À proximité :

  • Centre de pêche (5 min, 3,9 km)
  • Plage pavillon bleu (5 min, 4,2 km)
  • Tourbière de la pignole (5 min, 4,6 km)

Entre les Monts Dore, le Sancy et le volcan du Cantal, les ondulations du paysage de l’Artense ont été modelées par les glaciers du quaternaire. Les creux du plateau granitique abritent une multitude de lacs et étangs de toutes tailles. Situées en tête du bassin versant de la Dordogne, les zones humides et les tourbières abritent une faune et une flore rares et protégées.

Lyonnais d’origine, Véronique et Jérôme ont été séduits par cette région du Parc des Volcans d’Auvergne encore préservée. Les nombreuses possibilités d’activités nature se pratiquent en toutes saisons entre prairies, blocs erratiques et roches moutonnées. Le couple vous accueille dans une maison rénovée avec "tact" dominant le lac du Tact : les Roches d’Artense.

Vue sur le massif du sancy depuis les chambres d’hôtes Les Roches d’Artense © Véronique et Jérôme Gaillard

étancher sa fatigue

Tout est prévu pour vous sentir comme chez vous : l’accueil chaleureux des propriétaires, l’intérieur cosy de la maison et des trois chambres cocoon aménagées au 1e étage. Reconnues Nattitude, labellisées 3 clés Clévacances, elles ont toutes une vue sur la campagne environnante, des lits en 90 cm modulables en 180 cm et leur salle d’eau privative.

Une des 3 chambres d’hôtes des Roches d’Artense © Véronique et Jérôme Gaillard

Mettre l’eau à la bouche

Les petits-déjeuners et les dîners de la table d'hôtes sont servis au rez-de-chaussée dans une grande pièce à vivre. Cuisinier de formation, « GG » prépare des menus gourmands et généreux. Les produits des 2 grands jardins vivriers sont mitonnés tout frais : la salade dans votre assiette était encore en terre le matin même. Les produits locaux et du terroir sont servis régulièrement et certains ont la chance de déguster l’inoubliable omelette aux champignons des bois environnants et aux oeufs frais du poulailler.

Le salon salle à manger au rez-de-chaussée des Roches d’Artense © Véronique et Jérôme Gaillard

Le coin détente invite aux discusions, aux échanges autours de lectures locales (guides touristiques, cartes IGN) pour découvrir les environs. Les conseils de vos hôtes sont précieux, insolites et révélateurs de coins secrets.

 

pêcher en lacs et en eaux vives

Jérôme, ancien manager des équipes de France de pêche à la mouche et moniteur guide de pêche diplômé d’Etat, exerce avec bonheur ses talents sur les 6 lacs en cascade de l’Artense classés en première et deuxième catégorie. Son centre de pêche, propose une multitude de services aux pécheurs : location de barques et float-tubes, boutique trés garnie en matériel et appâts en tous genres, informations et conseils pour de belles parties de pêche et de bons moments au bord de l’eau.

Jérôme Gaillard et sa chienne Fly © Erwan Balança

FloTter sous pavillon bleu

Le label Pavillon bleu récompense les communes pour leur bonne gestion de l'environnement et de l'eau. Depuis 2015, Trémouille hisse le drapeau azur sur le lac de Lastioulles - le seul du Cantal à avoir cette distinction.

Les équipements (base de voile, buvette, aires de pique-nique et embarcations) permettent de goûter aux plaisirs de la baignade, de la voile et de la pagaie sur les 126 hectares de la retenue d’eau.

Et pour les pêcheurs, le centre de pêche est installé un peu plus bas sur les berges du lac.

Trémouille - Centre Nautique de Lastioulles © Office de Tourisme de Sumène Artense

Clair comme de l’eau de roche

Les tourbières, comme celles de la Pignole, de la Cousteix ou de la Godivelle, ont un rôle majeur dans le cycle de l’eau. Véritables éponges, elles régulent les crues et soutiennent l’étiage des cours d’eau avals : Rhue et Tarentaine du bassin versant de la Dordogne. Filtres naturels, elles purifient les eaux et abritent des espèces animales (tritons, libellules, loutres) et végétales (sphaignes, drosera, ligulaire de Sibérie) fragiles et rares. Protégées, ces zones humides, véritables cœurs de nature, sont classées Natura 2000, espaces naturels sensibles ou réserve naturelle nationale.

 

 

 

A lire également