Contenu principal

Saint-Flour, cité de charme et de basalte

Par catherine levesque

Suspendue à son éperon de basalte, Saint-Flour est la seule cité du Cantal labellisée "Villes et Pays d’art et d’histoire". Des monuments étonnants, des collections de musées surprenantes et des aménagements et des expositions modernes pour découvrir la ville. Décidément, cette capitale de la Haute-Auvergne a tous les charmes.

02-Saint-Flour.jpg

Pays d'art et d'histoire

De loin, la silhouette de la ville intrigue. Perchée sur un éperon ceint d'orgues basaltiques, Saint-Flour a fière allure et mérite que l'on s'engouffre dans ses ruelles médiévales, fussent-elles parfois ventées ! Dans la ville haute, toutes convergent vers la place d'Armes, où se dresse la cathédrale la plus haute d'Europe… en altitude. Construite au XVe siècle, elle abrite notamment un précieux Christ noir du XIIe siècle et un mobilier liturgique singulier de l'artiste joailler Goudji. Depuis la place Jean-de-Brisson, juste derrière, on jouit d'une belle vue sur le centre ancien de la ville basse et sa rivière, l'Ander, qu'enjambent deux ponts. Le plus vieux est classé Monument historique : on y enfermait dans sa pile centrale la "recluse", dont les prières protégeaient la ville. On accède à ce faubourg par le bien nommé "Chemin des chèvres" - plus de 300 marches - qui offre de beaux points de vue sur les remparts et le plateau de la Chaumette et sur une partie du Pays d’Art et d’Histoire de Saint-Flour.

 

Remparts et joyaux architecturaux

Deux options : s'engager sur le "Circuit des remparts" (un guide de visite et des livrets-jeux pour les enfants sont disponibles à l'Office de tourisme), soit une heure de balade, ou continuer à explorer les joyaux architecturaux de la capitale historique de la Haute Auvergne : l'ancienne maison consulaire (XVIe) devenue Musée d'art et d'histoire Alfred-Douët ; l'ancien palais épiscopal devenu Musée de la Haute-Auvergne ; la Halle aux bleds, réhabilitée récemment en lieu culturel et en marché couvert, avec une voûte monumentale en chêne et en châtaignier. Après avoir cédé aux sirènes du shopping dans les jolies boutiques de la rue des Lacs, on redescendra vers la ville basse en faisant une halte à la "Main de Saint-Flour". L'origine de la cité est là, dans ces orgues basaltiques qui bloquèrent Florus et ses disciples, au Ve siècle. Suite de l'histoire… sur place !

 

A lire également