Contenu principal

Pêche high tech dans les gorges de la Truyère

PAR CATHERINE LEVESQUE

A 20 km de Saint-Flour, dans la vallée de la Truyère, partagez la passion d'un guide de pêche sur l'un des meilleurs spots de pêche aux carnassiers. En bateau sur le lac de Grandval ou en canyoning pour la pêche de la truite aux appâts naturels, toutes les formules sont possibles avec hébergement.

© Pierre Soissons - Cantal Destination

 

Pour un peu, ses gestes précis voleraient la vedette au paysage spectaculaire d'Alleuze, magnifié par son château. Gilles Milhoud, guide de pêche depuis onze ans sur le lac de Grandval, scrute l'écran du sondeur de son "walley boat" (bateau à sandre en anglais), un bateau américain conçu pour la pêche des carnassiers au leurre. La hauteur de ses francs bords trahit une pratique de pêche profonde. Doté d'un sonar/GPS et d'un moteur électrique à positionnement par satellite, cet équipement sophistiqué permet une approche discrète du poisson et mémorise les points où il le détecte. "C'est très utile quand on repère un banc : on peut s'ancrer ou bien faire et refaire le même passage via le positionnement GPS", précise Gilles, 51 ans, qui considère le poisson comme "un partenaire de jeu".

 

Mais la technologie ne fait pas tout ! Pour la pêche au leurre, il faut trouver le bon modèle dans la multitude de petits boîtes nichées sous la coque : leurre souple à tête plombée, leurre à dandiner, leurre à bavette ou à capsules bruiteuses…

 

Avec 28 km de longueur pour le bras principal, une pression de pêche très faible et quasiment aucune construction autour, le lac de Grandval est réputé nationalement pour la pêche au sandre. "C'est un poisson plus compliqué à pêcher car il vit en groupe et bouge beaucoup, reconnaît le guide expérimenté. Le brochet, lui, est plus solitaire et se poste à un endroit précis."

 

 

 

 

Un gîte 3 épis en gestion libre… ou en pension

Certains de ses clients, des fidèles à cinquante pour cent, revendiquent des sandres et des brochets de plus d'un mètre ! "Nous pêchons aussi la truite fario aux appâts naturels dans les gorges du Bès. L'approche se fait en 4 x 4, puis à pied, je prête mon matériel et je m'adapte aux conditions physiques de ma clientèle."


L'hébergement est également assuré dans un gîte sur mesure, avec vue sur le lac, où les pêcheurs apprécient l'excellente cuisine de sa femme, Nanou, servie dans une ambiance très conviviale (ah… le pain, les confitures et les crèmes glacées maison !). "Les horaires des repas sont adaptés à la période de pêche. L'été, on démarre à 4 h 30 du matin, on fait une sieste, puis c'est parti pour le coup du soir, de 17 heures à 22 h 30 !" Conçu pour vingt couchages, ce gîte 3 épis labellisé Gîtes de France peut aussi se louer en gestion libre.

 

 

peche-authentique-cantal.com

A lire également