Contenu principal

Menet, cité de pierre… et de caractère

PAR CATHERINE LEVESQUE

Au nord-est du Cantal, une Petite Cité de Caractère vénère la pierre… et ses vieilles pierres. Renommée pour son Symposium international de sculpture, Menet, village joliment fleuri, est aussi doté d'un vaste lac naturel propice à des vacances au vert.

Dans le hameau de Broc, une dizaine de maisons à tout casser où vivent cinq familles, tout est construit en tuf, y compris le four banal. "Cette pierre volcanique aux teintes rousses rend la cuisson du pain très croustillante, assure Jean-Claude Festas, de l'association Pierres de Menet. Lors de notre fête annuelle, en septembre, nous allumons le four une semaine avant et il conserve très bien la chaleur." Et de désigner le paysage verdoyant d'en face, les Roches d'Aldy, constitué de falaises de phonolithe. Exploitée dans une carrière voisine, "la pierre qui sonne" sert notamment à fabriquer des lauzes et d'amusants "lithophones".

 

Blotti dans une cuvette que dominent les puys d’Augoules et de Menoire, le village de Menet, tout proche, offre un autre décor, mais là encore, on est frappé par l'harmonie du bâti en pierre, valorisé par un fleurissement très naturel. L'église romane, maintes fois transformée après le XIIe siècle, surprend par sa tour lanterne, rarissime en Haute Auvergne. "Sa coupole en tuf lui confère une grande valeur acoustique", se félicite Jean-Claude Festas, signalant au passage que le fils de Stravinsky passait trois mois en vacances, l'été, dans le château voisin. Les chapiteaux, aux motifs variés, sont quant à eux en trachyte, une autre pierre volcanique qui fut exploitée dans sept carrières alentour.

Faire carrière dans la pierre

Une seule reste en activité, où se fournit parfois Nicolas Bojcic, sculpteur et tailleur de pierre. Recouvert d'une fine poudre farineuse, cet artiste a réalisé la première œuvre qui orne le "Chemin des Pierres sculptées", un parcours bucolique de 3 km qui valorise une partie des sculptures réalisées durant le Symposium annuel.

Chaque été, depuis 1992, des artistes sculpteurs du monde entier rendent en effet hommage aux pierres de Menet, qu'ils viennent travailler durant une dizaine de jours selon un thème imposé. "Pour une sculpture figurative, on privilégie le trachyte, car le tuf est moins régulier, avec des inclusions plus ou moins dures", précise Nicolas Bojcic, prêt à accueillir cette année-là sept collègues de six nationalités différentes ! Le public a la possibilité de participer à un stage d'une semaine (30 € la journée) et les enfants peuvent s'initier le matin. Impossible de rester de marbre !

 

pierresdemenet.com

Une sculpture prés de Menet
Chemin des Pierres sculptées de Menet
Chemin de pierre du Symposium de Menet

A lire également