Contenu principal

Pays de Mauriac : pédalez sur des rails !

Par catherine levesque

Si le Pays de Mauriac comble les amateurs de vieilles pierres grâce à son panel d'églises romanes dont la basilique Notre-Dame-des-Miracles, il séduit aussi les vacanciers grâce à son Vélorail, qui offre un regard inédit sur les paysages du Cantal et son patrimoine ferroviaire.

Comment pédaler dans le Cantal sans (trop) se fatiguer ? Sur un Vélorail !

Le principe, des petits wagonnets – ou draisines – transportent 4 adultes ou 5 passagers s'il y a des bambins ou des bébés.

 

L'itinéraire unique s'appelle "Le circuit de Ferluc" et il va de Drugeac à Salins (7,2 km aller-retour), permettant tout de même de franchir trois tunnels (dont un de près de 500 m !) et trois viaducs qui dominent la vallée à une vingtaine de mètres de hauteur.

 

 

Une activité ludique en toute sécurité

 

Vingt draisines sont à disposition à la Gare de Drugeac d'où partent les balades à heures fixes. L'été, on peut pédaler 7 jours sur 7. Seule la météo conditionne le départ, précédé de quelques consignes d'usage.

Cette activité ludique et sportive ne présente aucun danger : un accompagnateur fait toujours partie du voyage.

 


velorail-comcom-paysdemauriac.jpg

Pour se rafraîchir après la performance, on n'hésitera pas aller voir de plus près la cascade de Salins, qui glisse sur une coulée de basalte. C'est l'affaire d'une petite demi-heure de marche et l'on se glisse avec bonheur derrière la chute d'eau. Sensations garanties !

 

Après avoir regagné la voie ferrée et retrouvé son vélo, tant d’efforts mériteront bien un rafraîchissement sur la place du village de Drugeac au Bar de La Poste.

Mais si un petit creux se fait ressentir, une halte à l’Auberge des Saveurs sera la bienvenue. Marion et Jérémie vous prépareront un savoureux repas sorti tout droit de leurs fourneaux et pourquoi pas goûter à leur burger auvergnat !

 

A lire également