Contenu principal

Maison de site : faire parler les pierres du Cantal

PAR CATHERINE LEVESQUE

Intéresser le grand public à la géologie, tel est le défi relevé par la Maison de site de Dienne, non loin du puy Mary, grâce à une scénographie vivante et innovante, pleine de suspense. Un hymne réussi aux pierres du pays.

©Maison de site de Dienne

"Qu'elles ne diraient pas si elles pouvaient parler", écrit Marie-Hélène Lafon dans un très beau texte à propos des pierres du Cantal. À la Maison de site du Pas de Peyrol, une muséographie dynamique dévoile les secrets du volcan Cantal. À la Maison de site de Dienne, à quelques kilomètres du Grand Site du puy Mary, ce sont ses pierres qui parlent et qui captivent dans une ancienne ferme parfaitement restaurée. "Il y a de la poésie dans la géologie, affirme Guy Brun, muséographe à l'enthousiasme communicatif, toujours en éruption. Les pierres, c'est d'abord l'habitation !" De fait, dans un scénario malin qui installe d'emblée un certain suspense, le parti pris est de s'intéresser d'abord aux carriers, aux tailleurs de pierre, aux sculpteurs, aux maçons

©Richtone-Maison de site dienne
©Maison de site de Dienne
PC037174.jpg

De la pierre de volcan dans le dentifrice !

En suivant les douze stations, huit films de 5 minutes apportent un éclairage sur la thématique présentée. Plusieurs niveaux de lecture sont possibles, selon les centres d'intérêt, et l'on découvre chemin faisant les multiples applications dans notre quotidien. Ainsi du basalte de Lavastrie qui, une fois chauffé à 1 460 °C est étiré sous forme de fils pour faire de la laine de roche ; il peut aussi finir dans du ballast ou du bitume. La lave de Bouzentès, elle, se travaille. Elle servit à construire la cathédrale de Saint-Flour, "noire les jours de pluie, gris éléphant par temps sec", dixit Guy Brun, les yeux rieurs. En dépit de son nom barbare, la trachyandésite habille pour sa part les grands édifices cantaliens, tels l'abbatiale de Saint-Géraud ou le palais de justice, à Aurillac. Le temps de faire une pause (confortable) sur un tabouret en trachyte taillé par Jean-Pierre Chevalier, et l'on s'échappe vers le village de Menet, dont le nom issu du celte "men" (pierre), trahit l'attachement à ce matériau volcanique. Tuf, phonolithe, ordanchite, diatomite…, on s'étonne que la pierre de volcan investisse jusqu'à nos dentifrices ! Quant à la surprise finale, cachée dans une grand "boîte en pierre", elle ne saurait être déflorée. Alors, amusez-vous, cultivez-vous : faites d'une pierre deux coups !

 

Maison de site Dienne

A lire également