Contenu principal

Les Roches d'Artense

PAR CATHERINE LEVESQUE

Labellisé "Hébergement pêche", le vaste gîte et les quatre chambres d'hôtes joliment restaurées des Roches d'Artense font le bonheur des amateurs de nature et des pêcheurs, qui bénéficient des conseils expérimentés du "propriétaire-guide", à l'origine du Centre de pêche de Lastioulles.

"Jérôme voulait de l'eau, moi je voulais la vue". Faits pour s'entendre, Jérôme et Véronique Gaillard ont trouvé LA maison à restaurer pour y développer une activité d'hébergement. Mais pas seulement. A quelques kilomètres de là, Jérôme, pêcheur émérite en plus d'être bon cuisinier, a créé le centre de pêche de Lastioulles. Fort d'une expérience similaire sur un lac du Puy-de-Dôme, ce Lyonnais vif-argent a dans sa besace les meilleurs appâts pour ferrer les pêcheurs de tous horizons.
"Ça ne me fait pas peur de préparer un panier petit-déjeuner à 4 heures du matin !", reconnaît cet ancien manager des équipes de France de pêche à la mouche.

 

Le confort en pleine nature

Véro, qui pêchait enfant avec une ligne de fortune et un petit bout de bois, a relevé ses manches pour jouer du marteau et du pinceau, restaurant avec goût et simplicité l'immense bâtisse plantée au cœur de l'Artense, non loin de Marchal, un village qui revendique 88 habitants.

©Les roches d\artense
©Les roches d'Artense

Bercé par le cliquetis des clarines, on savoure la quiétude du lieu, labellisé "Hébergement pêche" et Clévacances (3 clés). Idéal pour les tribus et les familles recomposées, le vaste gîte, équipé en wifi et TNT, peut accueillir 11 personnes.

 

RÉSERVER Le gîte

 

Parmi les trois chambres d'hôtes doubles, l'une est accessible aux personnes à mobilité réduite. Une quatrième est aménagée pour quatre personnes.

 

 

 

RÉSERVER une chambre

 

Côté poulailler, la vue embrasse le massif du Sancy. Côté potager, un vaste panorama se déroule sur les monts du Cantal.


Quand le regard se pose sur le paysage alentour, il butte sur une multitude de creux et de bosses formés par les glaciers du quaternaire qui ont fait place aux landes et aux tourbières…et au silence d'un pays farouche et envoûtant.

 

lesrochesdartense.com

A lire également