Contenu principal

LA MAISON D'ADELAIDE : CONFORT COSSU AU COEUR DE SAINT-FLOUR

Par CATHERINE LEVESQUE

C'est une maison type du bourgeois sanflorain. À deux pas de la cathédrale de Saint-Flour , Fabienne Testu et son mari Michel y ont aménagé quatre chambres d'hôtes d'un grand confort, avec une déco chinée et soignée. Visite guidée.

 

chambre Joséphine à la Maison d'Adelaïde.jpg

On peut encore lire les initiales de Guillaume Blaud sculptées sur la porte en bois. Marié à Marie-Adélaïde Delzers, fille d’une famille fortunée d’horlogers de la ville de Saint-Flour, il aurait fait bâtir cet hôtel particulier dans les années 1860. "La demeure a toujours été occupée. Elle était donc en excellent état lorsque nous l'avons achetée en 2012 pour y aménager des chambres d'hôtes, raconte Fabienne Testu. Formée au tourisme, j'ai toujours rêvé d'accueillir des gens !"

Chambre Marie à la Maison d'Adelaïde à Saint-Flour

Style contemporain et mobilier chiné

Durant le copieux petit déjeuner, où l'on déguste les confitures de sa maman et le jambon maison du boucher voisin, Fabienne livre volontiers les petits secrets de cette confortable maison de trois étages et de son aménagement. Après 15 mois de travaux sous la houlette d'une architecte de confiance, le couple a su allier avec goût un style contemporain à une architecture bourgeoise : parquets en chêne en point de Hongrie bicolore ou encore type Versailles avec entrecroisements, noyer sur les parements… Chacune des quatre chambres, dont deux donnent sur les toits de tuile, a sa personnalité, que renforce la présence de mobilier chiné : Louise, tons jaunes et toile de Jouy ; Marie et son rouge chaleureux ; Clothilde, ambiance gris et fuchsia, "jadis occupée par l'évêque", et Joséphine, dotée d'une remarquable salle d'eau noir et blanc.

Après une journée de randonnée dans les gorges de la Truyère voisines ou sur les remparts de la ville, riche en musées, on profite volontiers, du salon au plafond doré.

Une clientèle à majorité étrangère et des commerciaux font étape toute l'année dans ce havre cosy. "Je me suis remise à l'anglais", confie Fabienne, joviale, jamais avare de bonnes adresses.

 

maisonadelaide.com

chambre Clothilde à la Maison d'Adelaïde.jpg
La Maison d'Adelaïde - Le petit-déjeuner est servi !

A lire également