Contenu principal

Jean-Claude Vidal : mountain bike et... fromage !

Par catherine levesque

A 50 ans, Jean-Claude Vidal est aussi polyvalent que la somme des vélos qui peuplent son atelier de Murat. Ex pisteur nordique, il fut l'un des premiers accompagnateurs VTT du Cantal. Portrait d'un homme aussi à l'aise sur une selle que derrière le comptoir de ses boutiques de fromage.

La photo, discrète, est encadrée dans un recoin de l'atelier où il nous conduit religieusement, sourire aux lèvres. C'est aussi l'antre de son fils, Nicolas, la vingtaine, mécano vélo. L'image montre un vaillant cycliste en VTT sur un chemin de montagne. Pour Jean-Claude, le souvenir est précis : "C'était en août 1987, lors du 1er championnat du monde de mountain bike, à Villard-de-Lans. J'étais le seul Auvergnat à l'époque !".

Toujours souriant, Jean-Claude s'explique : "Ce casque que vous voyez sur ma tête, c'était un casque de skateboard acheté la veille dans une solderie !". De pionnier du VTT, Jean-Claude, fils de buronnier, est devenu professionnel.
"Un skieur de fond qui touche au VTT tombe fatalement dedans, confie-t-il. C'est une pratique assez proche sur l'effort accompli et sur l'endurance. D'ailleurs, le VTT me servait de préparation physique avant l'hiver."

 

Du mountain bike en descente, en étoile ou en itinérance

 

Moniteur accompagnateur MCF indépendant, il cumule deux métiers.
"De décembre à mars, je tiens une boutique de fromages et produits du terroir à la station du Lioran, similaire à Caldera, celle que tient ma femme à Murat".
D'avril à octobre, je propose différents produits VTT via l'association Mur'altitude. On peut pratiquer le vélo de montagne en étoile en partant de Murat (accessible en train) ou en itinérance jusqu'à Clermont-Ferrand, par exemple. De mi-juin à mi-septembre, je propose de la rando descendante à la station du Lioran, poursuit le guide mountain bike, qui dispense des cours particuliers de pilotage à l'heure avant de s'aventurer sur le Lioran Bike Park. Les possibilités sont multiples, on peut venir avec sa propre "monture" ou louer sur place.
"Le vélo XC est un vélo de rando classique. Le vélo de descente a un fort débattement à l'avant comme à l'arrière, c'est-à-dire plus d'amortisseurs. Quand on est dessus, on n'a pas envie de pédaler ! Alors que le vélo enduro est plus passe-partout, plus technique. Il autorise le pédalage sur du plat". En langage de connaisseur, on parle de "all mountain".

 

calderabike.blogspirit.com

A lire également