Contenu principal

GAEC SALAT : Le fromage Salers Tradition 2.0

Par CHRISTOPHE CLERMONT

 

Prenez une ferme à Cussac au pied du plomb du Cantal, mettez-y 180 vaches Salers, rajoutez l’expérience des aînés Jean et Michel, arrosez le tout de Charlotte une jeune fille d’à peine 30 ans reprenant l’exploitation familiale et vous avez les ingrédients principaux de la recette du fromage Salers Tradition 2.0 du GAEC Salat, vendu dans les restaurants étoilés de la capitale.

 

 

 

 

 

 

Le fromage Salers Tradition : Un nectar du Cantal

Pour réduire à ses ingrédients la recette du fromage Salers Tradition, il faudrait ignorer qu’à l’heure où bon nombre des jeunes de son âge sont encore dans les bras de Morphée, Charlotte est déjà en action pour la première traite de la journée à 5h30 du matin. Sa demi-journée de travail, on entend ici la moitié de 24h, va alors être consacrée à son fromage.  En effet le Salers Tradition est certainement le fromage le plus contraignant à produire des 5 Appellations d'Origine Protégées produites dans le Cantal : une période réduite de récolte du lait, seulement d’avril à novembre quand les vaches sont à l’herbe sur les pentes du plus grand volcan d’Europe ; un rendement laitier de la vache Salers 3 fois inférieur à la Montbéliarde par exemple ou encore une traite qui nécessite la présence du veau pour que la mère puisse donner. Bref, certainement une des explications au fait qu’il ne reste plus que 6 passionnés cantaliens qui produisent encore ce nectar.

En GAEC avec son père Jean et son oncle Michel, qui vont bientôt prendre une retraite bien méritée, Charlotte ne fait pas qu’appliquer les préceptes de fabrication transmis par ces aïeux mais elle apporte « la Tuche Salat » comme elle aime à le dire, faisant une référence à peine voilée à la célèbre comédie. Cette touche propre à la femme moderne qu’elle est, c’est de faire partager via les outils 2.0 sa passion pour ce fromage d’exception.

.

©Charlotte Salat Facebook
©Gaec-Salat
Découverte des producteurs Facebook Gaec Salat

Un fromage du Cantal 2.0

Telle une community manager digne des plus grandes entreprises,  sur Snapchat ou sur Facebook, Charlotte nous fait partager avec enthousiasme  toutes les étapes et les nouveautés jonchant le parcours de son fromage ; de son troupeau, à l’affinage en passant par la parution d’un article dans un magasine parisien, on a plaisir à liker, partager ou commenter les posts de Charlotte. Ce n’est certainement pas les 2103 amis de Charlotte sur son compte personnel Facebook ou encore les plus de 3600 mentions « j’aime » de la page du GAEC Salat, qui diront le contraire puisque le taux d’engagement des posts de Charlotte et du GAEC dépasse les standards de popularité Facebook. Via Snapchat, Charlotte n’hésite pas non plus à nous faire partager ses journées de travail, où ses vaches sont de véritable stars.

Les réseaux sociaux lui permettent aussi d'élargir ses horizons : une jeune stagiaire de Savoie qui vient faire un stage dans son exploitation du Cantal en ayant découvert le GAEC via les réseaux, Odile Mattei pour l’émission Goutez Voir qui n’hésite pas à poster des images d’un reportage consacré à la ferme ou encore la Cigogne un site de vente de produits alimentaires, qui fait un carton sur Facebook en postant une vidéo réalisée sur le fromage Salers Tradition du GAEC.

En résumé Charlotte a réinventé la façon de parler de la production du fromage en utilisant les outils digitaux du 21ème siècle pour faire partager sa passion. Son fromage Salers tradition fait bel et bien partie de l’ère du 2.0, prouvant si besoin était que la fibre est bien développée sur le plus grand volcan d’Europe.

 

 

 

 

Votre Contact :

GAEC Salat , 15430 cussac

Charlotte : 06 43 82 81 18, gaecsalat@gmail.com

FACEBOOK

 

©Charlotte-salat-salers-tradition

A lire également