Contenu principal

Foire de la châtaigne à Mourjou : un pays, un arbre, un fruit, une fête

Par catherine levesque

Jusqu'à 25 000 personnes se pressent chaque automne à la Foire de la châtaigne, dans le petit village de Mourjou, durant laquelle est grillée 1,5 tonne de châtaignes du pays ! L'occasion de rencontrer quelque 70 exposants et de siroter un "Pélou Tonic", boisson officielle de la manifestation !

Ce week-end-là, la population se mobilise autour de l'événement phare de l'année, la Foire de la châtaigne. Organisée par l'association du Pélou et la commune de Mourjou-en-Châtaigneraie, cette manifestation gratuite, qui fête ses 29 ans les 20 et 21 octobre 2018, entend redonner à l'arbre et à son fruit leur dimension économique. C'est une vitrine des expériences de valorisation de la châtaigne et un lieu d'échanges avec d'autres régions castanéicoles. "La foire est l'occasion pour la Confrérie du Pélou de tenir son chapitre annuel, précise Nathalie Robert-Malvezin, animatrice communale. Elle recevra cette année, en invitée d'honneur, la Confrérie des Grands Goussiers d'Auvergne qui porte haut les couleurs de l'ail de Billom (63).

 

Le renouveau de la châtaigne

Une table ronde se tiendra le samedi

à 10h pour présenter les plans d'actions

mis en oeuvre par la Région Auvergne -Rhône-Alpes et le Communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne

en faveur de l'entretien, la rénovation

et la plantation de châtaigneraies.

 

 

 

Des chefs autour d'un fruit identitaire

 

Durant les deux jours de foire, la châtaigne se savoure sous toutes ses formes : au naturel, en confiture, en pain d'épices, en pâtisserie, en fouace, en soupe ou en liqueur… Le bois n'est pas en reste, avec des jouets, des œuvres sculptées et autres objets artisanaux. Outre des ateliers pour les enfants, des animations musicales rythment la journée, avec un point d'orgue le samedi soir autour d'une guinguette, puis le dimanche autour d'un bal musette.

L'école de cuisine voit pour sa part intervenir des chefs comme Renaud Darmanin, Didier Guibert et le chef pâtissier Didier Vaille, prompts à sublimer ce fruit identitaire dans des mets délicats.

Une randonnée familiale est organisée le samedi, une autre plus sportive le dimanche, que complète le sentier de découverte du Haut-Célé, à explorer en boucle au départ de la Maison de la châtaigne. Simple marcheur ou bon randonneur, tout le monde se pique... au jeu !

 

Découvrez le programme 2018

 

En savoir plus :

foirechataignemourjou.fr

A lire également