Contenu principal

Dormir dans les arbres au paradis des oiseaux

Par THIERRY BOUSSEAU

Au coeur d’une nature sauvage, les cabanes de Caluche proposent de retrouver son âme d’enfant en dormant dans les arbres. Un lieu insolite créé par un couple amoureux des oiseaux migrateurs.

©voler-avec-les-oiseaux

Voici l’endroit idéal pour se reconnecter avec la nature. Loin du bruit et des fureurs de la ville, les cabanes de Caluche à Saint-Simon invitent à retrouver son âme d’enfant en dormant à 10 mètres du sol, au creux d’un arbre. Ici pas de WiFi, ni même d’électricité. Le soir on s’éclaire à la bougie. Le matin c’est à l’aide d’une corde que l’on fait monter son petit-déjeuner. Un séjour hors du temps à 950 mètres d’altitude, en mode « Robinson des monts du Cantal » ! Sur les hauteurs de Saint-Simon, à 10 mn des Gorges de la Jordanne, le lieu-dit Caluche forme un belvédère naturel imprenable sur les toits d’Aurillac.

On emprunte des sentiers sauvages, bordés de genêts et de hêtres centenaires, pour accéder aux trois cabanes baptisées Migrateur, Nonette et Cygne chanteur. Trois clins d’œil à la passion des maîtres des lieux, Christian et Paola Moullec, pour les oiseaux migrateurs.

©voler-avec-les-oiseaux
©voler-avec-les-oiseaux

Un séjour au rythme du chant des oiseaux

Ces deux pionniers du vol en ULM avec les oiseaux ont bâti leur vie autour d’un maître-mot : la liberté. Et gardé de leurs origines (la Bretagne pour lui, Saint-Pierre Miquelon pour elle) un amour sans limite pour le monde sauvage. « A l’origine, le projet était de construire une simple cabane pour observer les oiseaux », se souvient Paola Moullenc. « L’idée de proposer un hébergement atypique, sur le lieu même où grandissent bernaches à cou roux, oies cendrées et grues demoiselles, a fini par s’imposer à nous. Nous sommes allés jusqu’au bout de la démarche en aménageant ces cabanes de manière à complètement intégrer nos hôtes à la nature ». Et de nuit comme de jour, au rythme du chant des oiseaux, la magie opère ! Un sentiment mêlé de puissance et de bien-être se dégage de ce lieu hors du temps… mais qui ne cède rien en terme de confort : un espace sanitaire et une cuisine commune sont mis à disposition des hôtes qui peuvent ainsi confectionner leur repas sur place. En veillant bien à ne pas se le faire chaparder par un écureuil malicieux !

 

www.voleraveclesoiseaux.com

A lire également