Contenu principal

Diego and Co : drôle de manège !

PAR CATHERINE LEVESQUE

Dans le petit village de Ruynes-en-Margeride, à la frontière du Cantal et de la Lozère, une compagnie équestre inventive, Diego & Co, met sur pieds des spectacles décoiffants entre cirque, voltige et cabaret. Rencontre… à l'écurie.

liberté Comtois et Quizas©Diego-and-Co.jpg

C'est le plus petit poney de la troupe – 70 cm – mais c'est une star qui, déguisée en lion, s'exporte à l'étranger pour des représentations très prisées. Aussi prisées qu'à Ruynes-en-Margeride, un bourg de 600 âmes où 7 000 spectateurs affluent chaque année pour découvrir le nouveau spectacle équestre de Diego & Co. "On s'y retrouve même quand on n'aime pas les chevaux, assure Xavier Canonne, voltigeur et responsable de la compagnie, car il y a une véritable mise en scène et beaucoup d'humour. Pour toucher un maximum de clientèles dans une zone somme toute reculée du Cantal, nous nous devons de rester fédérateurs." À en croire les réservations, qui affichent complet chaque semaine durant l'été, la petite compagnie relève le défi : il y a certes beaucoup de vacanciers sur les 250 places assises que compte le manège, mais aussi des gens du coin, cantaliens et lozériens.

Quizas-devant-artistes©Diego-and-Co.jpg

Dressage, humour et voltige

 

La recette du succès ? Outre des personnages, pas moins de 15 chevaux, ânes et poneys interviennent dans des numéros de dressage, de liberté et de voltige, qui se mêlent avec humour et tendresse à des prouesses acrobatiques inspirées du cirque. Xavier, un trentenaire originaire de Saint-Flour, est capable de mener jusqu'à quatre chevaux debout, en poste hongroise. Avec sa compagne, Mélie, ancienne cavalière de l'Académie d'arts équestres, à Versailles, il officie depuis 2010 en permanence sur tous les spectacles, lesquels mobilisent l'été cinq intermittents supplémentaires et quatre bénévoles quasi professionnels, plus une quinzaine de locaux désireux de vivre une "saison Diego". Leur nouvelle création, Étrange manège, s'associe ainsi au Cirk Triffis et à la compagnie "L'art est cabré" pour redonner vie à un ancien cabaret qui s'avère hanté par quelques fantômes…

 

 

Un insolite repas-spectacle

 

L'été, un partenariat avec un traiteur permet aux spectateurs de dîner avant la représentation, sous chapiteau. À l'automne, un (excellent) repas-spectacle insolite est mitonné, Cuisine en Ruynes, durant lequel les plats arrivent sur des attelages tirés par des chevaux. "Les 70 couverts sont dressés sur la piste, le fromage est pendu au plafond et on laisse les convives manger tranquillement leurs plats pendant que les chevaux évoluent autour d'eux", s'amuse Xavier, qui exporte ce "laboratoire de création" bien au-delà du Cantal. Une créativité à l'image de la biodiversité de l'écurie, qui accueille aussi bien des chevaux de selle, de trait, que des poules et des chiens !

 

Billets en vente sur place, à l'office de tourisme de Saint-Flour ou sur :

diego-n-co.fr. Tél. : 07 86 60 11 63.

A lire également