Contenu principal

Haras national d'Aurillac : le manège enchanté

PAR CATHERINE LEVESQUE

Visiter le haras d'Aurillac, à dix minutes du centre-ville, c'est d'abord plonger dans un monde longtemps réservé à une élite, où l'innovation cohabite avec des savoir-faire presque oubliés. Sur réservation, laissez-vous guider sans œillères à la rencontre des chevaux de trait.

Il y a l'odeur mélangée du foin et du crottin, celle du cuir et de l'animal, le tintement des 'grelotiers', le claquement des sabots. Il y a Jérôme, le cow-boy engagé, dont l'amour du cheval est aussi fort que son franc parlé. Pascal, le grand couturier des selles et des harnais, qui façonne les plus beaux cuirs à l'ancienne, « avec seulement du fil de lin, de la cire d'abeille et deux aiguilles ! ». Didier, le maréchal-ferrant, « l'expert du pied du cheval », qui martèle avec force et fracas le fer rougeoyant. L'instant est saisissant. Derrière la fumée blanche à l'odeur de corne brûlée, Didier l'ajuste à la perfection sur le sabot de l'étalon impassible. Après le garnissage des chevaux, Claude, le meneur, nous transporte dans la calèche tirée par deux magnifiques percherons. Tels les héros de La Petite maison dans la prairie, on se laisse bercer par le balancement apaisant de la voiture, à travers les paddocks dominés au loin par les monts du Cantal.

©Pierre.Soissons

Une tondeuse silencieuse

Incongrues dans un haras, des vaches pâturent dans un paddock : "Elles broutent les “refus” des chevaux", précise Jérôme, comprenez les herbes boudées par les équidés ! Tout aussi insolite, une tondeuse silencieuse menée par un cheval de trait breton, expérimentée dans certains espaces verts d'Aurillac. "On teste aussi le ramassage des poubelles en voiture tractée par deux boulonnais !" La collection de voitures hippomobiles nous transporte au temps des cochers et des valets, des reines et des princesses. "Nous possédons une dizaine d'exemplaires du XIXe siècle, note Jérôme, loués pour des films ou des manifestations." Très attendu des enfants, le passage aux boxes permet d'admirer les chevaux au plus près. On caresse leurs flancs puissants et soyeux, avant de s'enfoncer dans la sciure souple du manège. Après deux heures de visite, place aux artistes en résidence ! Cavaliers et cavalières voltigent ou dansent avec leur monture, dévoilant une partie des coulisses du spectacle qu'ils préparent. On repartirait bien pour un autre tour de manège !

 

 

Réservation auprès de l'office de tourisme du Pays d'Aurillac : www.iaurillac.com

A lire également