Contenu principal

Canoë-kayak : un Lot plein de surprises

Par catherine levesque

Canoë, kayak, rafting ou stand up paddle, l'Association sportive de la vallée d'Olt propose de nombreuses formules autour de sa base nautique, à Vieillevie. Au printemps comme en été, le niveau d'eau est garanti sur cette portion du Lot enchanteresse, familiale et ludique.

"Bienvenue dans mon bureau !", sourit Jean-Claude, à bord de son kayak. Autour de nous,  les coteaux boisés du Lot que baigne un soleil franc, en amont du Port de Vieillevie. Quelques coups de pagaie plus tard, nous voilà à la frontière de deux régions et deux départements, l'Aveyron, à main gauche, et le Cantal, à main droite. A l'approche des rapides, on suit les consignes et le bateau, un peu bourlingué, glisse sans souci dans les vagues d'un mètre.

"Ces gros monoplaces à pagaie double ont démocratisé la pratique du canoë, rassure François, l'un des trois permanents de l'association, avec Edith. Au pire, si on se retourne, il se transforme en flotteur et il suffit de le remettre à plat."

 

Des formules accompagnées ou en autonomie

Même avec des enfants, à partir de 5 ans selon les tronçons explorés, on s'aventurera donc sans crainte pour une descente entre Entraygues et le Port (10 km, compter 2 à 3 heures) ou entre le Port et Grand-Vabre, voire la totalité des 20 km sur la journée en embarquant carte et pique-nique dans de gros bidons. "Nous surveillons en permanence les niveaux d'eau, qui varient fortement à cause des barrages, en amont. L'été, cela nous garantit un soutien d'étiage de 12 m3 minimum et une eau fraîche. C'est donc une rivière vivante sur le plan naturaliste."

Comme pour lui donner raison, deux martins-pêcheurs nous précèdent, flèches bleu métallique. Jean-Claude décrypte le paysage et signale sur les berges des points propices à un saut dans l'eau ou autre amusement. L'été, la température de l’eau oscille entre 18 et 20 °C. Au printemps, le prêt des combinaisons est inclus dans la prestation.

"Le Lot se prête aussi au rafting et au standing up paddle, une discipline qui se développe depuis peu en rivière, avec des planches aux ailerons moins marqués, précise François. Nous le pratiquons au confluent du Lot et de la Truyère, dès 10 ans, et l'on finit par une descente dans un petit rapide."

Seule condition : savoir nager !

asvolt.com

A lire également