Contenu principal

Bien-être à l'Auberge d'Aijean... de caractère

Par catherine levesque

Entre Murat et Salers, au coeur des monts du Cantal, l'Auberge d'Aijean allie la qualité gastronomique à une déco sobre et soignée pour un séjour idyllique au pied du puy Mary. Un havre de bien-être entouré de neige... ou de verdure, propice à la randonnée, au VTT, au ski de fond, non loin du Lioran.

Auberge-Aijean

En arrivant de Murat, c'est la toute dernière habitation sur la gauche, avant le col du Pas de Peyrol, qui franchit le célèbre puy Mary. Derrière la rusticité assumée de cette grange étable rénovée se cache une élégance naturelle, dans la décoration des chambres, sobre et délicate, comme dans l'assiette, au contenu parfaitement travaillé, avec des produits frais de grande qualité.

Généralement, c'est Valérie qui vous accueille, calme et souriante. Elle nous plonge immédiatement dans une atmosphère de bien-être au naturel. Bruno, lui, est aux fourneaux, musique à fond couvrant les bruits de cuisine. Du jazz, rock, peut-être que le genre est fonction du menu… à moins que ça ne soit l'inverse !

Vue-de-l'auberge-aijean

Un hébergement idéal pour
les randonneurs avides de bien-être


A 1 200 mètres d’altitude et à 15 minutes du Lioran, le voyageur apprécie en premier lieu le panorama sur le puy Mary, propice aux randonnées, et la rencontre au petit matin avec les chevreuils, à peine les volets ouverts. L'hiver, le lieu a également du caractère, avec son étonnant patio vitré en bout de salle, d'où l'on peut contempler la superbe vallée de la Santoire, réchauffé par un poêle Bruno qui a fière allure. D'autres préféreront les flammes plus traditionnelles du cantou pour s'attabler autour d'une cuisine inventive à base produits locaux : œuf cocotte aux morilles, nem au foie gras et pain d'épices, arrosés d'un excellent vin de la cave, comme ce pinot noir de Châteaugay. Rasséréné, on peut partir randonner ou skier ou toute sérénité.

 

auberge-puy-mary.com

A lire également