Contenu principal

Barrage de l'aigle : de l'eau et des oiseaux

Par catherine levesque

Vive et engoncée dans des gorges profondes en amont de Chalvignac, la Dordogne s'assagit après le vertigineux barrage de l'Aigle. La haute vallée n'en reste pas moins sauvage et des sentiers de randonnée permettent d'aller à la rencontre de ses habitants, les rapaces notamment.

Maison-des-rapaces-OT-Mauriac.jpg

L'ouvrage est colossal : 90 m de hauteur pour 289 m de longueur. Surnommée "barrage de la Résistance", eu égard au contexte historique durant lequel il fut édifié, la retenue d'eau s'étend sur 750 ha et permet d'alimenter en électricité l'équivalent d'une ville comme Clermont-Ferrand. Un belvédère aménagé par EDF sur la rive gauche offre une vue impressionnante sur le géant de béton et sa centrale électrique, ainsi qu'un parcours visiteurs avec des panneaux explicatifs pour découvrir l'histoire humaine et industrielle de la Dordogne. On peut aussi se balader sur le sentier en surplomb pour contempler le verrou rocheux de l'Aigle, sur lequel s'appuya ce barrage de type poids-voûte.

 

Des rapaces prestigieux et des panoramas vertigineux

En remontant la route sinueuse qui mène au petit village de Chalvignac – réparti sur 19 hameaux, les amateurs de nature feront une halte salutaire à la Maison des rapaces, où une muséographie efficace sensibilise à la gent ailée... avant d'expérimenter sur le terrain. Aigle botté, faucon pèlerin, circaète Jean-le-Blanc..., pas moins de quatorze espèces peuplent en effet les gorges alentour. Durant la belle saison, un guide accompagne ainsi sur réservation les ornithologues en herbe, munis de jumelles. En partant des halles du village, on peut aussi emprunter seul ce "sentier des oiseaux" (5 km), jalonné de panneaux. Pensez à enfiler de bonnes chaussures afin que le nez en l'air ne rime pas avec une chute à terre !

 

©Office de tourisme de Mauriac

A ne pas manquer :

UN CIRCUIT DECOUVERTE EN LIBRE ACCES :

-  le belvédère situé à flanc du barrage, accessible toute l’année depuis la crête du barrage. Il vous offre une vue imprenable, un parcours scénographique sur l’histoire des lieux et une aire de pique-nique aménagée !

-  Au pied du barrage, revivez l’épopée humaine et technique de sa construction au travers de 3 sites : la reproduction d’une baraque d’ouvrier de 1945*, le laboratoire des résistants*, le site des maquettes du barrage de l’aigle ** (*ouvert en juillet et aout / ** : accessible toute l’année)

 

LA VISITE DE LA SALLE DES MACHINES

- Toute l’année et sur réservation obligatoire, un guide vous fait découvrir les groupes de production et le fonctionnement de l’hydroélectricité.

Contact : Office de Tourisme du Pays de Mauriac
Tel : 04 71 68 19 87
paysdemauriac.fr

A lire également